Whittier via Parks et Seward Highways, c’est la splendeur!

Du 13 au 16 septembre 2019

En sortant du Parc national et réserve de Denali, nous nous dirigeons vers la ville d’Anchorage, à plus de 380 km plus au sud sur Parks Highway. Du bois et des montagnes à perte de vue, des rivières (à saumons) en quantité impressionnante dont le bleu laiteux aguicheur de la couleur de l’eau est dû aux sédiments rocheux qu’elles transportent. De magnifiques paysages!

Quant à Anchorage, nous n’y avons fait que passer pour faire la lessive, pour bichonner notre tuk-tuk tant à l’intérieur qu’à l’extérieur et pour faire quelques achats. Un petit tour de ville le samedi matin nous montre une ville bien tranquille avec bien peu de trafic bien que la grande région d’Anchorage regroupe plus de 400 000 habitants, soit presque 40 % de la population de l’Alaska.

Nous poursuivons notre route en direction de la péninsule de Kenai pour nous rendre à Whittier via la Seward Highway qui elle aussi nous en met plein la vue.

Whittier est un petit village qui a deux particularités. D’abord, celle de n’être accessible qu’en empruntant un tunnel de plus de 4 km dans la montagne. Puis celle de ne compter qu’un peu plus de 200 habitants vivant presque tous dans un seul immeuble de… 14 étages! Bizarre n’est-ce pas? Sinon assez unique!

En fait, Whittier a d’abord été une base militaire érigée en 1941. Après la guerre, l’armée avait construit deux gros immeubles pour loger son personnel. L’armée est partie vers 1960 et la ville s’est tournée vers la pêche, la chasse et les activités de plaisance. Un des deux bâtiments est maintenant à l’abandon alors que l’autre a été acquis par la municipalité, rénové et abrite aujourd’hui la presque totalité des habitants. Pour l’accès au village, outre la mer, il n’y avait qu’un tunnel ferroviaire qui a été construit en 1943. Mais, en 2000, afin d’aider au développement de la pêche et du tourisme, le tunnel a été modifié. Et même s’il n’a toujours qu’une seule voie, les trains et les autos y circulent, en alternance bien sûr! L’horaire pour les traversées qui sont toutes les 20 minutes est affiché à l’entrée du tunnel. Pour un tuk-tuk comme le nôtre, le péage est de 13 $ aller-retour.

Nous sommes arrivés à la fin de la journée pour nous installer dans un endroit interdit pour la nuit. C’est-à-dire dans le stationnement de jour jouxtant le camping où l’on a les deux pieds dans l’eau si on le désire (ce qui ne fût pas notre souhait vu la température extérieure ;-)). Bien oui, la période hors saison n’a pas que de mauvais côtés. Et comme nous le constaterons rapidement, nous en profiterons tout le long de notre tournée en Alaska.

Le lendemain fut bien arrosé. Champagne 🥂! Faut pas rêver, ce fût plutôt une journée complète sous la pluie et nous nous sommes frappés aux portes closes « Fermé pour la saison » des différents prestataires de services touristiques (location de kayak, restaurants, croisières…). Ça ne sent pas bon pour la suite du voyage, m’enfin on verra! Nous marchons sur la toute petite rue touristique et la pluie continue de plus belle.

Une des rares boutiques de souvenirs encore ouverte. À l’image de son extérieur, il y en avait de la bébelle là-dedans!

Nous entrons donc pour la première fois depuis notre départ, dans un petit resto pour déguster, nous l’espérons, une bonne soupe chaude réconfortante aux fruits de mer servie dans un pain-miche. Nous sommes après tout au pays de la pêche. Bof! Bof! Et Rebof! Pas vraiment un succès! Vive la cuisine américaine (états-unienne s’entend!).

Nous décidons donc que ce sera un après-midi cocooning bien installés sur le bord de la baie, lecture, blogue et photos dans notre tuk-tuk avec le chauffage à fond. Cette pause forcée nous revigore d’une certaine manière et nous apprécions notre confort.

Le deuxième matin, nous en profitons, car il y a une éclaircie. Mais, comme nous ne pouvons pratiquer aucune des activités prévues parce que tout est fermé pour la saison, nous voulions entre autres faire une excursion en kayak, nous optons pour une « randonnette » sur la Portage Pass Trail. Et cela est parfait, car le début du sentier se situe à quelques centaines de mètres de notre campement, donc accessible è pied. Un sentier de 8,7 km aller-retour qui monte et monte puis redescend jusqu’à un lac et un glacier. On a bien apprécié, le spectacle est superbe et on le recommande.

Après cette mini randonnée, c’est un départ pour Seward. Souhaitons que nous aurons plus de succès pour les activités et la température. 

Plus de photos ici.

Fiche camping – bivouac
Whittier Town campground

Whittier Town campground – comme beaucoup de camping en Alaska, il s’agit plutôt d’un grand stationnement pour VR. Celui-ci a l’avantage d’avoir une superbe vue sur la Baie de Prince William. Le camping était fermé (fin de saison), mais on y avait accès. Toilettes sèches seulement – 20 $ US/nuit.

Puisqu’il y avait déjà quelques VR installés sur le stationnement de jour adjacent au camping, nous l’avons préféré pour nos deux nuits. Situé directement sur la plage et on pouvait y observer les résidents pêcher le saumon dans l’embouchure de la rivière. Il est normalement défendu d’y dormir.

Whittier Campground – est le deuxième camping de la ville. Petit, assez boisé, mais aucune vue sur la baie et derrière le stationnement des bateaux. 20 $ US/nuit aucun service. Nous ne l’avons pas testé, mais il doit être assez tranquille


Si vous avez aimé ce billet, likez et partagez pour nous aider. Encore mieux, laissez-nous un commentaire. Abonnez-vous à notre blogue pour recevoir nos infolettres par courriel et ne pas louper nos billets.

13 commentaires sur “Whittier via Parks et Seward Highways, c’est la splendeur!

  1. Dommage pour les activités, mais comme la nature est exceptionnelle , elle vous fait voir des merveilles. Ouvrez grand vos yeux et profitez-en au max. Les contrastes de couleurs des montagnes avec les forets de conifères et de feuillus colorés sont de toute beauté. Vos photos sont magnifiques et la casquette de Jean-Pierre est bien appareillée ! Gardez-vous bien au chaud, car j’imagine que même au Canada, il ne fait pas trop chaud! On vous embrasse tous les deux xx

    Aimé par 1 personne

    1. Il y a deux côté à la médaille, celui où on est trop tard dans la saison pour profiter des différentes activités, du kayak, voir les ours pêcher le saumon dans les rivières, etc, mais l’autre côté nous permet de voir les paysages à leur meilleur je crois. En tout cas, c’est ce que l’on se disait en traversant les longues routes de forêt. Quand il n’y a que du vert, c’est bien joli, mais avec les couleurs d’automnes, ça fait toute la différence. C’est dix fois plus beau.

      Pour ce qui est du Canada, nous n’y resterons pas très longtemps justement en raison de la température. C’est trop froid la nuit pour les tuyaux du VR. Donc, on poursuit notre route jusqu’en Californie où nous sommes certains qu’il fera chaud. À bientôt, on vous embrasse fort xxx

      J'aime

  2. Encore un très bel aperçu des paysages magnifiques que vous traversés. Merci de partager! Ça me fait passer un très bon moment à chaque fois. Take care always! Restez prudent et profitez en au max. Xx 😘

    J'aime

  3. Magnifiques paysages. Un peu plate pour les activités de Kayak mais votre voyage ne fait que commencer . Vous aurez certainement d’autres belles occasions pour en faire dans d’aussi jolies destinations.

    J'aime

  4. Merci de nous partager encore de magnifiques photos et de le commenter. Il fait froid mais effectivement avec les couleurs d’automne, ça doit être merveilleux. Bonne route vers la Californie et la chaleur!

    Aimé par 1 personne

    1. oui on finit toujours par trouver de la lumière même si parfois elle n’est pas très forte. Whittier est un bel endroit, qui vaut la peine d’être vu malgré que ce soit très petit. Merci encore pour ton beau commentaire.

      J'aime

  5. Je ne me lasse pas de vous lire et d’admirer les beaux paysages ! C’est vraiment dommage que vous ne puissiez pas profiter des activités, mais heureusement vous pouvez vous délecter des merveilles de la nature. Bonne route à vous deux et continuez de nous faire rêver à travers vos récits de voyages.

    Je vous embrasse XXX

    Aimé par 1 personne

    1. Le pire dans tout ça est que si nous étions partis directement de Mtl,nous aurions pu profiter des autres activités et peut-être d’un peu plus de chaleur mais bon, c’est comme ça on vit avec. Sinon, merci beaucoup pour to bon mot c’est toujours agréable y recevoir. On t’embrasse nous aussi en fort 😘

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s