Chili: le mot de la fin, bilan et itinéraire

C’est l’heure des bilans de nos pays visités en Amérique du Sud. Commençons donc par le commencement avec le Chili.

Le Chili est un très grand pays d’une beauté exceptionnelle qui a beaucoup à offrir de par la diversité de ses paysages. Nous y avons passé en tout 41 jours dont neuf en Patagonie chilienne. Nos yeux ont été comblés de jour en jour et nos têtes resteront pleines de souvenirs tous plus beaux les uns que les autres. C’est un pays à découvrir si tout comme nous vous êtes sensibles à la beauté de la nature.

Alors, voici tout d’abord nos coups de coeur, suivi, et pas nécessairement dans l’ordre, par tout ce que nous avons apprécié dans l’ensemble du pays, ce que nous avons apprécié un peu moins ou pas du tout. Mais sachez qu’il est très difficile de départager, car le Chili est assurément le pays le plus beau en terme de paysage que nous avons pu voir à ce jour.

Nos coups de ♥ (pas nécessairement dans l’ordre) :

Allons-y d’abord avec la Patagonie chilienne :

  • Évidemment, la Patagonie chilienne fait partie de nos coups de coeur et plus  particulièrement le Parque Nacional Torres del Paine pour la randonnée du Mirador Las TorresOui, nous avons eu de la pluie. Oui, nous avons eu des ampoules et les ongles d’orteils bleus (encore aujourd’hui) avec les 22 km à parcourir aller-retour sous la pluie, mais nous nous rappellerons toujours les frissons et la petite larme sur nos joues lorsque nous sommes arrivés au mirador et que nous avons aperçu les tours, et ce, même sous un temps couvert sans soleil. Alors, imaginez le spectacle de couleur sous un ciel radieux!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le Mirador Las Torres

  • Nous avons aussi grandement apprécié faire le tour du Parque Na ional Torres del Paine pendant une journée entière avec notre voiture de location. Le parc est magnifique et il offre une multitude de points de vue. Ce fut aussi l’occasion de faire un pique-nique tout en admirant les panoramas et les troupeaux de guanacos. Vraiment, il ne faut pas se limiter à la randonnée, le parc est un incontournable de notre point de vue et il faut le sillonner de long en large. Enchantement garanti!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Parque nacional Torres del Paine

Le Nord du Chili:

  • Peut-être encore plus que pour le Parque Nacional Torres del Paine, le Parque Nacional Nevado de Tres Cruces fut toute une expérience en raison de sa beauté infinie et de son altitude. Même avec une nuit en refuge sans chauffage à près de zéro degré et un manque d’oxygène (plus de 4 200 m d’altitude), les souvenirs sont encore très présents et la vue au petit matin sur la lagune avec les flamants roses restera gravée à tout jamais dans nos esprits.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Parque Nacional Nevado de Tres Cruces

Le désert de San Pedro de Atacama et ses environs :

  • San Pedro de Atacama, la « ville western » avec ses rues en sable poussiéreuses et ses habitations en adobe, nous donne l’impression d’arriver dans un autre monde. Nous avons adoré.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

San Pedro de Atacama

  • À la Reserva Nacional Los Flamencos, vous vous rappellerez peut-être qu’il ne nous a pas été possible de nous rendre jusqu’au Salar de Tara. En contrepartie, nous nous sommes régalés en passant toute la journée dans la réserve à pique-niquer et à admirer le paysage qui encore une fois nous a laissés sans mots.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Reserva Nacional Los Flamencos

  • Et que dire de Piedras Rojas que nous avons reçu en pleine figure en approchant le site? Nous en avons encore des frissons. Comment ne pas être étourdis par ce tableau naturel? Nous avons poursuivi notre chemin jusqu’aux lagunas Misanti et Miniques qui en valent la chandelle également.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Piedras Rojas

  • Nous avons adoré rouler sur les routes du Chili. Elles sont belles, bien entretenues (ce qui doit justifier ??? le grand nombre de postes de péage et leurs prix très élevés) et les paysages ne sont jamais banals. On ne s’en lasse jamais.

Ce que nous avons adoré dans une moindre mesure :

En Patagonie chilienne :

  • La randonnée dans la Valle Francés aurait certainement été aussi un coup de coeur si nous avions eu assez de temps pour nous rendre jusqu’au Mirador Francés. Malheureusement, les horaires du bateau ne nous laissaient pas assez de temps pour faire l’aller-retour jusqu’au mirador. Pour cette raison, nous sommes restés sur notre faim, mais, ne vous trompez pas, nous avons malgré tout fait une superbe randonnée de 15 km avec des paysages encore une fois magnifiques et où l’on pouvait s’approvisionner en eau directement des glaciers. Définitivement à ne pas louper, c’est presque un coup de coeur!
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Valle Francés

  • Quant au Lago Grey, bien que la température ne nous ait pas permis de faire la croisière qui mène à côté des glaciers, nous avons pris plaisir à nous promener dans le parc et voir les glaciers quand même d’assez près.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Lago Grey

Centre du Chili

  • Valparaiso, la ville aux mille graffitis mérite vraiment sa réputation de ville d’art et d’être visitée, bien qu’elle soit très sale en raison des nombreux chiens qui y errent. Il faut regarder où l’on marche.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Valpairaso

  • La capitale du Chili, Santiago nous a vraiment surpris à un tel point que nous nous étions dit qu’il fallait y revenir quelques jours au cours du voyage (ce que nous n’avons au final jamais fait, préférant garder notre temps pour les grands espaces et les beaux paysages). La ville a beaucoup à offrir dont, de beaux musées.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sculptures mapuches en bois du XIXe s. qui ornaient les tombes des grands guerriers admirablement bien présentées au Museo Chileno de Arte Precolombino

Nord du chili :

  • La Serena devrait être classée dans nos déceptions puisque ses plages (l’une des raisons pour lesquelles nous y sommes allés) ne nous ont pas charmés. Elles sont bondées de monde et pas attirantes pour nous. Par contre, c’est de là que nous avons visité la très belle Vallé del Elqui, une magnifique balade en voiture dans une vallée couverte de vignes visant la production du Pisco, l’eau de vie si populaire au Chili et au Pérou.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Vallé del Elqui

  • Toujours à partir de la ville de Copiapo et à la suite de notre périple au Nevado de Tres Cruces, nous avons beaucoup aimé le Parque Nacional Pan de Azúcar qui  donne l’impression d’être sur une autre planète avec son décor monochrome et ses milliers de cactus. Il y a de jolies randonnées à y faire.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Parque Nacional Pan de Azúcar

Les environs de San Pedro de Atacama :

  • En réalité, il n’y a rien que nous n’avons pas aimé dans les environs de San Pedro de Atacama. Les Lagunas Cejar, Tebinquiche ou Chaxa sont toutes jolies et dans les bonnes périodes de l’année, les flamants roses envahissent la Laguna Chaxa. Il faut prendre le temps d’explorer la Valle de la Luna qui comme son nom l’indique, offre un décor lunaire spectaculaire. À ne pas manquer non plus sur la route de la Valle del Arcoisis, les pétroglyphes de Hierbas Buenas, dont certains datent de plus de 1 500 ans av. J.-C. ainsi que le village de Rio Grande. Finalement, même si nous avons été paresseux et que nous ne nous sommes rendus aux Geysers del Tatio qu’après le lever du soleil, c’est un site à voir surtout pour les personnes qui n’ont jamais vu de geysers. Il est cependant préférable de faire l’effort d’y aller très tôt le matin.

En résumé, San Pedro de Atacama et ses environs, on y va! GO! GO! GO! Et on y passe le plus de temps possible. Mais en voiture de location, cela va de soi pour pouvoir en profiter de long en large et surtout à son rythme.

Nos moins, ils ne sont vraiment pas nombreux, mais puisqu’il le faut :

  • En Patagonie, Punta Arenas que nous n’avions pas du tout aimé la première fois nous a laissé un meilleur souvenir lorsque nous y sommes passés la deuxième fois. C’est de là qu’on peut aller voir les pingouins de Magellan (bien sûr si on est chanceux et que la température le permet ;-)), mais sinon, sa place centrale est des plus agréables et le beau cimenterio municipal mérite le détour.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le cimenterio municipal

  • Toujours en Patagonie, Puerto Natales, très similaire à Punta Arenas est une ville de passage pour le Torres del Paine. C’est joli, mais on ne s’y attarde pas, sauf pour ceux qui veulent économiser. On peut s’y installer et faire des aller-retour dans la même journée pour visiter le Torres del Paine. C’est une longue route, mais c’est faisable et beaucoup moins dispendieux que de rester dans le parc.
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La route entre Punta Arenas et Puerto Natales

  • Au nord du Chili, la ville de Copiapo est le point d’encrage pour ceux qui veulent comme nous, faire un tour aux Parques Nacionales Nevado de Tres Cruces et Pan de Azúcar. C’est une ville minière sans grand intérêt.
  • Dans les environs de San Pedro de Atacama, nous avons été déçus de la Valle del Arcoiris pour une simple et bonne raison, nous n’avions pas le bon véhicule pour nous rendre à destination. Il faut absolument un 4X4 pour rouler dans les ruisseaux plus ou moins asséchés. On ne s’est donc jamais rendus.
  • Le tour en bateau à partir de la Serena pour visiter la Reserva Nacional Pingüino de Humboldt nous a vraiment déçus. Il est en effet défendu d’accoster sur l’île principale donc on ne peut voir les quelques pingouins que de très loin.  Quant à l’arrêt de 30 minutes sur la Isla Damas, même si l’île est très belle, il ne nous laisse le temps que d’aller au p’tit coin et à peine pour admirer le paysage, alors qu’il y a possibilité de faire une courte randonnée autour de l’île.
  • OLYMPUS DIGITAL CAMERA
  • Les deux seuls pingouins de Humboldt aperçus au loin lors de notre tour en bateau/chaloupe dans une mer des plus agitées.
  • Mais soyons honnête, le plus gros point négatif de tout le voyage, c’est le prix exorbitant qu’il faut défrayer pour visiter la Patagonie.

Des hôtels que nous recommandons :

  • Le Tikay Suite Hotel à Copiapo. Un peu en dehors du centre, mais il est possible de manger tous les repas à l’hôtel. Le personnel est vraiment gentil et accommodant. Il nous a été possible de laisser nos affaires dans la chambre (sans faire nos bagages) et surtout sans frais pour la nuit où nous sommes allés au Tres Cruces.
  • Renta House San Pedro à San Pedro de Atacama. Très propre et situé à quelques minutes à pied du centre. Il y a un choix de chambres ou d’appartements complets, mais sinon, la cuisine est mise à la disposition de tous. Le personnel est vraiment sympa et se fait un devoir de vous aider dans la planification de vos visites.

Notre itinéraire  (cliquez ici pour atteindre la carte interactive comprenant les détails sur les types de transports utilisés ainsi que la durée de séjour pour chacune des destinations)

Capture d’écran 2018-09-21 à 14.04.23.png

Cet itinéraire a été créé à l’aide du site Le planificateur de voyages

4 réflexions sur “Chili: le mot de la fin, bilan et itinéraire

  1. Vous avez fait un beau voyage,aux paysages étonnants que vous voilà déjà prêts pour un nouveau périple, bon voyage à vous deux soyez prudents bisous et à bientôt

    J'aime

  2. Voilà qui complète bien vos aventures en terre sud-américaine. PY et moi avons fait un beau voyage en vous suivant tout au long de vos écrits. C’est très apprécié. Prochaine étape, le Népal PAIX ET AMOUR !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s