Seward un nom qui laisse présager de bien belles choses

Du 16 au 19 septembre 2019

Une des activités qui nous tenaient à cœur en Alaska était de faire une croisière d’une journée pour aller près des glaciers et pour observer la faune marine. Comme il y a beaucoup de glaciers et d’animaux en Alaska, il y a de nombreuses croisières offertes. Mais deux des endroits les plus populaires sont Whittier et Seward.

Alors, pendant notre séjour pluvieux à Whittier, nous avons fait quelques recherches pour connaître les différentes options qui s’offraient encore à nous à cette période de l’année. Nous nous sommes vite rendu compte que la plupart des forfaits n’étaient plus disponibles, dont celui que nous désirions (Alaska Saltwater Lodge, navire accueillant un maximum de 12 personnes). En fait, il ne nous restait que deux options. Soit la croisière en partance de Whittier de 3 heures ou celle de 6 heures à partir de Seward. La plupart des autres prestations prenaient fin le 12 septembre.

Comme la température à Whittier n’était pas jojo, le choix a été facile. Seward fut élue, même si la météo annonçait de la pluie pour les prochains jours. On s’est dit, c’est maintenant ou jamais! On s’est donc croisé les doigts pour la température et pour qu’il n’y ait pas trop de monde. Parce qu’il ne faut pas se le cacher, plus le bateau est grand, plus il y a de monde. Et on n’aime pas trop les foules. On souhaitait aussi, évidemment, la présence de mammifères marins.

Alors, la première chose que l’on a faite en arrivant à Seward a été de réserver notre croisière au Kenai Fjords National Park pour le lendemain.

C’est une bien longue mise en contexte, mais il faut ce qu’il faut pour vous raconter notre très belle journée qui fut presque parfaite. D’abord, comme vous pouvez bien l’imaginer, nous avons économisé beaucoup de sous en optant (par la force des choses ;-)) pour un grand bateau. Et parce que nous étions hors saison, et bien, ce fut très respectable en termes d’achalandage sur les ponts. C’était facile de se placer pour avoir une belle vue et pour prendre les photos. Les gens étaient respectueux comme nous le verrons tout au long de la journée.

Départ à 11 h et il fait beau soleil.

Les paysages commencent à défiler sous nos yeux, c’est beau et la mer est calme. Et hop! Un petit groupe de loutres de mer. Elles sont très drôles à flotter sur leur dos. Et hop! Un peu plus loin, trois marsouins communs (noir et blanc). Hmmm! Le safari sur l’eau s’annonce bien.

À bord, il y a un ranger du Parc national qui commente sur tout ce que l’on voit, les montagnes, les anciens volcans, les glaciers et bien sûr les mammifères. C’est intéressant, mais à moitié, car il est très difficile à comprendre. Dommage!

En sortant de la Resurrection Bay, on effleure l’océan pacifique et ça brasse un peu avant de nous engouffrer dans la Aialik Bay où le calme est de retour et où nous nous approchons de notre but ultime, le Holgate Glacier. Wow! Toujours impressionnant de voir ces colosses de glace nous dominer. Nous sommes bien petits. Mais ce qui contribue à ce wow, c’est l’atmosphère qui règne sur et autour du bateau. Il fait une température du tonnerre, le ciel d’un beau bleu, le soleil brille, il fait chaud, le capitaine a éteint les moteurs et tout le monde se tait. C’est la zénitude pendant une dizaine de minutes. C’est de cela que nous vous parlions plus haut quand nous disions que les gens étaient respectueux. C’est la première fois que nous sommes témoins d’une chose semblable avec un grand groupe de personnes. Très particulier!

Nous contemplons le glacier pendant au moins une trentaine de minutes avant de prendre le chemin de retour. Le capitaine fait des détours en contournant de grands îlots rocheux où nous apercevons quelques lions de mer, des pygargues à tête blanche, l’oiseau emblématique des É.-U., mais très peu d’oiseaux marins malheureusement. Normalement les rochers en sont couverts, mais, devinez, ce n’est plus la saison!

En poursuivant notre chemin, nous croisons plusieurs petits groupes de loutres de mer.

Puis, le capitaine annonce qu’il vient d’apercevoir le souffle de deux baleines au loin. Et vroum, les moteurs à fond pour tenter de s’en approcher, mais elles sont très loin et elles échappent à l’œil du capitaine. Tant pis, ce n’est pas grave, nous apprécions notre tour et, nous ne vous l’avons pas dit, il n’a pas tombé une seule goutte de pluie avant notre retour au tuk-tuk.

La journée fut donc un succès côté paysage et température, mais décevante du côté de la faune marine….

Informations supplémentaires : c’est le forfait de 6 heures de Major Marine Tours, mais en saison les possibilités sont beaucoup plus nombreuses. Pour les options de bateaux plus petits, l’offre de Alaska Saltwater Lodge nous paraissait vraiment intéressante si on est prêts à y mettre le prix.

Le lendemain matin, il pleut et on décide de flâner un peu jusqu’à ce qu’une éclaircie dans le ciel nous secoue. Ok go, on s’en va faire la Harding Icefield Trail pour y admirer le Exit Glacier, car les glaciers vus des bateaux, c’est bien beau, mais c’est aussi intéressant de les approcher à pied. Alors, en route vers le début du sentier. En fait, il est possible de monter jusqu’au haut du glacier en 6-7 heures aller-retour. Mais étant donné le temps incertain, nous nous sommes contentés de nous rendre à la Glacier overlook loop trail qui n’est qu’à 3 km aller-retour. Nous avons eu quelques hésitations une fois rendus là-bas. C’était tentant d’y monter jusqu’au sommet, mais nous n’avions rien apporté pour une telle rando (genre coquille pour la pluie et le vent, nourriture et eau). Tant mieux car la pluie a repris de plus belle encore une fois à notre retour au tuk-tuk. Décidément!

Que fait-on en voyage quand il pleut? On va dans les musées. Alors, c’est ce que nous avons fait, avec un peu d’hésitation, dans l’après-midi. Nous nous rendons au Alaska Sealife Center fortement recommandé dans le Lonely. À près de 87 $ CAN l’entrée pour deux, nous aurions dû suivre notre instinct et passer notre tour. Oui, c’est bien fait et bien présenté, mais cela ne vaut jamais ce prix.

En sortant, nous profitons d’une accalmie pour marcher dans le centre-ville qui compte une rue principale, plusieurs restos, des bars et des boutiques, mais qui donnait plutôt l’air d’un village fantôme car tout ou presque était fermé.

Nous devons avouer une chose, c’est bien la première fois que nous voyageons en étant continuellement branchés sur les prévisions météo! Tous nos déplacement sont organisés en fonction de dame nature. Bon OK, nous savons pertinemment que nous n’aurons la sympathie de personne, mais comme nous avons déjà dit, ça fait du bien d’en parler.

Fiche camping – bivouac

Waterfront Campground


Waterfront Campground – Camping municipal tout le long de la Resurection Bay avec ou sans service 10 $/20 $US/nuit. Comme bien souvent en Alaska, il s’agit d’un grand stationnement, sans arbres. Très belle vue.  Hors saison, nous n’étions pas cordés et c’était tranquille ce qui n’est peut-être pas le cas en haute saison.

12 commentaires sur “Seward un nom qui laisse présager de bien belles choses

  1. Wow !! Encore une fois des paysages fantastiques. Ta photo de la montagne prise dans les nuages avec le ptit voilier est magnifique ! J’ai adoré tes photos et les loutres en particulier ( tu dois commencer à connaitre mon amour pour les bibittes …petites et grosses 🙂 En passant, tes photos de méduses prises au cell sont super bonnes. J’ai hâte de voir la suite

    J'aime

    1. Oui je connais bien maintenant ton côté «bestiole» 😉 (j’allais dire animal, mais c’aurait eu l’air bizarre venant de moi lol) et je me doutais bien que tu aimerais les petites loutres. Malheureusement, je n’ai pas un zoom assez puissant qui m’aurait permis de mieux les capter, mais c’est mieux que rien. D’ailleurs j’ai oublié, je voulais inclure un lien d’une jolie vidéo que j’ai vu passer dernièrement sur FB et qui montre une loutre en train de se nourrir. C’est très intéressant pour nous, car l’autre jour, sur le bord de l’eau il y en avait une qui faisait un bruit, comme si elle cassait les coquillages, mais on ne pouvait voir comment elle s,y prenait. On le voit très bien dans la vidéo. Si ça t’intéresse voici le lien https://www.facebook.com/bbcearth/videos/2798344090199129/?t=79
      Et merci pour tes commentaires. j’avoue que j’ai été surprise du résultat pour les méduses. malgré que le fond noir soit pleins d’imperfections.

      J'aime

      1. Merci pour le lien vidéo. Vraiment beau et intéressant.Très maternelles et intelligentes ces ptites bêtes.

        J'aime

  2. C’est très beau comme environnement. Chanceux dans votre mal chance , beau temps – mauvais temps. Quand même , c’est vraiment agréable de voir ces magnifiques paysages et surtout ces belles loutres qui font toujours sourire ! Le panorama depuis le camping est exceptionnel. Je trouve aussi que c’est une belle pub, Mercedes devrait l’utiliser ! Avez-vous l’intention d’arrêter sur l’île de Vancouver sur votre chemin ? Bien hâte de voir la suite , gros bisous xxxx

    Aimé par 1 personne

    1. Comme nous l’avons écrit, nous jonglons avec météomédia 😉 Ça réussit assez bien jusqu’à présent. C’est seulement les nuits qui sont moins drôles car ça descend en bas de 0. On est toujours un peu inquiets pour la tuyauterie. Et oui Vancouver est à notre programme. À bientôt xxx

      Aimé par 1 personne

  3. Que de beautés à Seward!!! wow!! je pense que les gens sur le bateau avec vous cherchaient en fait la même chose que vous, devant tant de splendeur, respect. J’adore les loutres, de les voir avec leur loutron c’est trop mignon!! Merci de partager ces beaux moments, tes photos sont tout simplement magnifiques! respect!

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s