White Sand National Park, blanc plume d’oie, blanc de lin ou poudre… de gypse?

Nouveau-Mexique, White Sand National Park, du 11 au 13 avril 2022


Comme nous le disions dans le précédent billet, nous avons de la suite dans les idées! Alors c’est le départ vers le White Sand National Park au Nouveau-Mexique, léger détour de 886 km plus au sud, à peine à 150 km de la frontière mexicaine. Là où deux évidences nous attendent, un site assez unique et de la vraie chaleur!

Après toute cette route avec un vent de face constant d’une impressionnante vélocité qui a fait augmenté la consommation d’essence (L/km) de plus de 50 %, et qui a obligé le conducteur à tenir le volant très fermement pendant tout le trajet, nous arrivons enfin au «magnifique» Walmart, Overnight friendly, de Alamogordo, la ville la plus proche des dunes.  

Le parc compte la plus grande étendue de cristaux de gypse au monde avec ses 590 km carrés. La température moyenne oscillant autour de 36 degrés avec des records de 45-46, en juin et juillet! En fait du sable blanc parfois comme de la neige fraîche, à l’instar de celle tombée dans Charlevoix au même moment, parfois un peu plus crémeux. Et c’est blanc à perte de vue. Le parc est entouré d’une zone appelée le White Sands Missile Range, d’une superficie de 8300 km carrés… appartenant à l’armée américaine et où a entre autres été testée la première bombe nucléaire. L’endroit est toujours opérationnel même si aucun missile ne nous a été envoyé par la tête… En réalité, le site ferme ses portes les jours d’opérations militaires, alors vaut mieux s’informer auparavant.

D’abord, un arrêt au Visiter Center pour bien commencer la visite où nous recevrons une mise en garde de ne s’aventurer sur les dunes seulement et seulement si les marqueurs de sentier (des poteaux de plastiques) sont visibles, car le danger de se perdre est bien réel et grand. Puis, nous empruntons dans un premier temps la route qui circule dans les dunes (26 km aller-retour). Nous avons l’impression de rouler dans la neige (sans le froid ;-)). Et que dire de la lumière! Wow! Tout un feeling, c’est à la fois époustouflant et aveuglant! Verres solaires obligatoires! 

Le ciel semble poudreux par endroit et c’est vraiment beau. Nous devinons que le sable y est pour quelque chose. Pour tâter le terrain, nous nous avançons bien tranquillement sur le sable hors des sentiers balisés, mais pas très loin, car la réalité frappe dès qu’on se déplace un peu. On perd le nord tout comme nous en étions informés. Nous confirmons, très facile de s’y perdre.

Nous décidons de prendre une pause histoire de se sustenter avant d’entreprendre une vraie randonnée sur les pistes balisées. Ho que nenni! Le vent s’est levé et tellement intensivement qu’il est impossible de progresser. Insoutenable et incroyable! C’en était fini pour la journée avec du sable plein les yeux. 

Nous allons nous garer en bordure du lac Holloman, un endroit que nous avions repéré plus tôt le matin. Un lieu public bien connu dans la région pour aller camper gratuitement et situé à environ cinq minutes de l’entrée du parc. Mais le site est aussi contesté parce qu’il contiendrait des contaminants chimiques de l’armée, rendant l’eau impropre à la baignade (on s’en fout!) et dégageant parfois des odeurs nauséabondes (on n’a rien senti avec le vent qu’il faisait!)… qu’à cela ne tienne, nous sommes bien installés en attendant que passe le vent. Nous apprendrons le lendemain par la famille qu’il s’agissait d’une grosse tempête dont on parlait sans arrêt sur NBC! Ha bon! Tsé quand tu décroches!


Vive le voyage pas trop organisé. Cela permet de remettre au lendemain les visites manquées la veille! Ainsi, au petit matin, calme plat et ciel flamboyant, c’est parti pour les dunes blanches deuxième prise avec une température aux alentour de 25o, mais sec. Ça se gère très bien! Nous commençons la journée en nous réchauffant avec la Backcountry Camping Loop Trail.  Petits 3,5 km lentement avalés, juste pour apprécier le panorama. C’est de toute beauté! On ne fait ni une ni deux, nous nous rendons au départ de la Alkali Flat Trail, et enchaînons avec cette boucle de 8 km. Comment décrire notre ressenti? C’est blanc à l’infini, c’est le calme absolu d’un Temple bouddhiste et c’est tout simplement éblouissant dans tous les sens du mot!

En repartant, nous faisons halte à la Dune Life Nature Trail, une promenade de bois de 1,6 km avec panneaux informatifs qui permet l’observation de la flore et avec de la chance, de la faune. Nous n’aurons malheureusement pas eu ce privilège. M’enfin! Ce n’est qu’un détail, vu la journée extraordinaire que nous venons de vivre.


En conclusion, deuxième escale de notre voyage tout aussi satisfaisante que la précédente. Deux superbes parcs, un fil conducteur, mais avec une légère préférence pour celui-ci!

Plus de photo ici .

Fiche camping – bivouac

Nouveau-Mexique, Alamogordo Wallmart

Nouveau-Mexique, Lac Holloman Campground Sur iOverlander, bivouac faisant face à un bassin d’eau, (endroit un peu contesté, voir plus haut dans le texte), très tranquille et à une dizaine de minutes de l’entrée du parc. GPS: N 32o48.731, W 106o7.304′

Lake Holloman Campground

Si vous avez aimé ce billet, n’hésitez pas à aimer et à partager pour nous aider. Encore mieux, laissez-nous un commentaire. Abonnez-vous à notre blogue pour recevoir nos infolettres par courriel et ne pas louper nos billets.

11 commentaires sur “White Sand National Park, blanc plume d’oie, blanc de lin ou poudre… de gypse?

  1. Les paysages américains ont de quoi surprendre! C’est n’est pas comparable ce blanc, peut-être après une belle bordée de neige, mais encore… On ne veut surtout pas s’y perdre! Le temps doit semblé éternel, un espace temps dans un silence de sable, une expérience assez unique j’imagine. Les photos donnent de drôles d’impressions, elles sont magnifiques. Belle découverte!

    Aimé par 1 personne

  2. Une toute première pour moi ..magnifique et Walmart dans la même phrase Hahaha !! On est habitué à voir la neige toute blanche mais associer blanc et chaleur , c’est assez formidable. Des photos qui mériteraient de se retrouver au mur …pureté et minimalisme . Vous mangez pas mal de sable depuis quelques temps…faites attention à vous .Bonne continuité

    Aimé par 1 personne

    1. A-t’on vraiment osé jumeler ces deux mots ensemble ? Ben oui! Une chance qu’on a mis magnifique entre guillemets, comme ça il n’y a pas de malentendus ;-)))). C’est vrai que pour nous Québécois, le blanc est plutôt associé au froid, c’est sans doute ce qui rend l’endroit aussi fantastique ou à tout le moins y contribue fortement. On te confirme, on a mangé beaucoup de sable, mais on en a surtout balayé dans le VR. Ça n’en finissait plus. Je ne veux plus en voir pour un bon bout de temps 😉 Merci Lise pour ton commentaire. Je mettrai dans les prochains jours plus de photos sur FB. Au plaisir!

      J’aime

  3. Bonjour Dominique et Jean-Pierre.
    Merci de toujours partager vos aventures et magnifiques photos avec nous! Nous avons aussi adoré le White sand national park. Vous parlez d’un hotspot qui vous permet d’avoir l’internet aux USA. Auriez-vous la gentillesse de me dire quel est son nom et me donner le lien svp.
    Merci beaucoup et bonne continuité!
    Diane Lamothe

    Envoyé de mon iPad

    J’aime

    1. Bonjour Diane, nous utilisons le hotspot solis ( https://soliswifi.co). Il faut d’abord acheter le bidule du hotspot et ensuite, quand nous partons en voyage, nous achetons des données (données illimitées aux EU avec 20 GB en vitesse maximale par mois et le reste plus lent ) pour 1,2 ou 3 mois mois selon nos besoins (ça prend 5 minutes pour être connecté). On peut y connecter jusqu’à 5 appareils. Nous l’avons depuis quelques années et on l’a utilisé aux EU mais aussi dans des endroits bien reculés au Mexique. Il se connecte sur les réseaux cellulaires existants partout dans le monde. Il y a en a d’autres marques sur Amazon. Donne m’en des nouvelles.

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s