Road trip dans la région de Salta en Argentine, deuxième partie

Du 29 mars au 6 avril 2018

Une bonne nuit réparatrice, une grasse matinée et un bon petit-déjeuner, c’est ce qu’il nous fallait pour rire encore davantage de notre arrivée des plus mouvementée à l’hôtel la veille. Le propriétaire est venu nous reconduire en bas de la montagne pour que nous puissions aller faire nos visites avec notre voiture. Il viendra nous rechercher à la fin de la journée pour nous ramener à l’hôtel.

Petite parenthèse, si vous nous suivez attentivement, vous devez vous demander comment il se fait que nous dormions une deuxième nuit au même endroit. Hé bien! imaginez-vous donc, que, pendant notre souper à 23 h la veille, nous avons pris connaissance de nos courriels, et il y en avait un de l’hôtel que nous devions avoir pour la deuxième nuitée à Tilcara. Ce dernier nous annonçait tout bonnement que nous n’avions plus de réservation chez lui en nous racontant une histoire sur notre no de carte de crédit erronée (alors que nous avions réservé via Booking.com). Au final, il avait fort probablement surbooké et nous en payons le prix. Fort heureusement, le proprio du Montaña n’affiche pas toutes ses chambres sur les sites d’hébergement et il en avait une pour nous.

Nous prenons la direction de la ville de Humahuaca et de sa fameuse montagne aux 14 couleurs, la Serranía de Hornocal. Nous avons eu un peu de difficultés à trouver la route pour se rendre en haut de la montagne, mais finissons par emprunter la bonne et belle route pour y grimper.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Arrivés en haut, à 4 350 m d’altitude… La vue! Quelle vue! Nous prenons un sentier d’environ un kilomètre (en marchant très lentement, car on manque un peu de souffle surtout pour le retour qui est en montant) pour nous rapprocher. Un très gros WOW!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le sentier en avant-plan pour se rapprocher de la montagne

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les différentes couleurs sont le résultat de l’oxydation du fer dont est composée la montagne. N’est-ce pas que la nature est extraordinairement géniale et surprenante! Digne d’un tableau de grands maîtres.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le lendemain matin, nous redescendons en 4X4, reprenons notre voiture et remontons de quelques kilomètres jusqu’au belvédère de la Gorge du diable pour prendre des photos. Nous nous arrêtons par la suite dans le centre de la ville pour visiter le site historique inca Pucará.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Site historique inca Pucará

Nous reprenons la route pour le village de Purmamarca en direction sud pour voir cette fois-ci la montagne aux sept couleurs. Le village est très touristique et achalandé en raison de sa montagne naturellement, mais aussi de son marché local.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Mais ce qui nous intéresse vraiment c’est le sentier de trois kilomètres qui fait le tour de la montagne. Vraiment, une très belle marche et que dire du décor!

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Après le lunch, nous nous dirigeons vers San Salvador de Jujuy (prononcé ouhouille) plus au sud pour y passer la nuit. La vallée s’élargit et la nature devient plus riche. Nous sommes dimanche de Pâques et il y a bien du trafic. Nous  passons par une jolie route de montagne. En fait, il s’agit d’une partie de la Reserva de Biosfera de las Yungas avec sa  forêt luxuriante et sa route en lacet laquelle, à certains endroits, ne permet pas de rencontrer. Amateurs de moto, c’est un excellent parcours.

Arrivés à Jujuy, c’est mort partout en ville. Nous soupons à notre hôtel en compagnie d’une cinquantaine de personnes âgées (plus que nous évidemment!) qui sont sur le party ;-). Nous n’avons pas le choix du menu, du poulet ou du spaghetti… Bizarrerie de la place, la bière se vend essentiellement en bouteille d’un litre!

Extrait vidéo du party pendant le souper. Du fun noir!

En nous dirigeant le lendemain matin vers notre prochaine étape, Cafayate, au sud de Salta, nous prenons la route 68 pour voir la Quebrada de Cafayate qui commence à environ 80 km de Cafayate pour se terminer une cinquantaine de kilomètres plus loin.

La Quebrada de Cafayate est célèbre pour ses formations rocheuses qui ont pris au fil de millions d’années des formes spectaculaires. Ces immenses sculptures naturelles ont reçu des noms et c’est tout le long de cette route qu’il est possible de les découvrir. Mention spéciale pour La Garganta del diablo, el Anfiteatro et Los Castillos ainsi évidemment que pour le paysage dans son ensemble.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

El Anfiteatro (L’Amphitéâtre)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La Garganta del diablo (La gorge du diable)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Los Castillos (les châteaux)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Los Castillos

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La vierge Maria

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les méandres du Rio de las Conchas

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le seul arbre poussant dans la Quebrada

Cafayate est une belle petite ville qui est surtout populaire pour ses vignobles environnants, notamment pour ses vins blancs de type Torrontes dont ils seraient maintenant à peu près les seuls au monde à en produire à la suite d’une épidémie de mildiou.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Marché local à Cafayate

Au retour, on nous avait recommandé de prendre la route 40, via Molinos et Cachi à cause de la beauté des paysages. Mais c’était sans compter que c’était une route de gravier fort désagréable, en planche à laver, avec une vitesse maximum de 40 km/h. Vraiment aucun intérêt! Sauf la route asphaltée entre Payogasta et Salta, qui traverse le Parque Nacional Los Cardones qui compte des milliers de cactus (cardón) centenaires. Cette visite au parc aurait très bien pu se faire dans un aller-retour à partir de Salta.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Parque nacional Los Cardones compte des milliers de cactus dont la plupart sont centenaires

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous avons ensuite passé deux nuits à Salta, la capitale régionale, qui est une belle grande ville coloniale, mais sans vraiment beaucoup d’intérêt.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le retour à Calama au Chili, plus de 700 km, s’est bien passé, la route était belle et les paysages toujours magnifiques.

Vous l’aurez peut-être constaté par vous-même, la Vallé de Humahuaca est indéniablement la plus belle partie de notre périple en Argentine et elle vaut absolument le voyage. Pour le reste, la Quebrada de Las Conchas et le parc national des cactus sont intéressants, mais ne justifieraient pas à eux seuls ce grand détour.

Nous avons très hâte de vous parler de notre prochaine étape, un imprévu, le Pérou… Hé oui! y’a juste les fous qui ne changent pas d’idée.

Plus de photos de cette deuxième partie de notre Road trip sur notre page Facebook

 

Un p’tit like ou un partage si vous avez aimé ce billet ou encore mieux, laissez-nous un commentaire. Abonnez-vous à notre blogue pour recevoir nos infolettres par courriel et ne pas louper nos billets.

 

2 réflexions sur “Road trip dans la région de Salta en Argentine, deuxième partie

  1. Super intéressant. Ces montagnes toutes découpées en couleurs sont vraiment incroyables. Je lève mon chapeau à la photographe. Tu devrais publier un  »best of  » de tes photos de voyages acompagné des plus succulentes anecdotes. Le travail est déjà presque tout fait. En tous cas, le party était vraiment à son top…j’ai vu des gens les yeux rivés sur leurs téléphones 🙂 haha !

    J'aime

    • Merci beaucoup Lise pour ce très beau commentaire et je garde en tête ta suggestion d’un best of, c’est une excellente idée. Pour ce qui est du party, j’te dit qu’on ne tenait plus en place, on avait juste le goût de danser et que dire du décor! lol

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s