San Francisco, un pont, une prison et « Le Québec libre »

San Francisco, 25 et 26 novembre 2019

Nous arrivons finalement à San Francisco. On nous avait suggéré, tout comme plusieurs sur iOverlander (iO), d’aller dormir au Vista Point situé à l’extrémité nord du mythique pont Golden Gate. Nos GPS nous indiquaient de prendre le pont pour entrer à San Francisco puis de revenir sur nos pas. C’est quoi cette connerie-là, nous sommes-nous dit (ou plutôt ce que Jean-Pierre s’est dit. Avec lui, le GPS a parfois tort!) On ne va pas payer 8 $ US pour l’aller-retour! Alors, voilà, nous sortons avant le pont… et comble de malheur, bien que nous nous n’ayions qu’environ 150 km à parcourir en cette journée, nous arrivons à la nuit tombée. 

On cherche, on cherche, nous sommes juste à côté pourtant! Nous empruntons quelques rues, toutes en pentes où le porte-bagage à l’arrière traîne sur l’asphalte. Pas vraiment une bonne idée! Et le GPS qui continue à nous narguer (de le narguer ;-)). On (Il) finit par l’écouter. Nous traversons le Golden Gate, pas de péage, mais des caméras qui photographient nos plaques d’immatriculation (nous supposons, car nous n’avons pas encore reçu de facture). Nous revenons sur nos pas et voilà la sortie dans le Vista Point!

La morale de cette histoire, les GPS ne se trompent pas s’ils sont bien programmés évidemment! Et le Vista Point n’est accessible qu’en sortant du Golden Gate vers le nord !

Il s’agit donc d’une halte routière touristique avec un point de vue de premier plan sur San Francisco et le pont Golden Gate ou tout simplement GG. Et il y a beaucoup de monde jusqu’à tard la nuit! Et il y a de nombreuses pancartes Attention aux vols, ne laissez rien dans vos véhicules (traduction libre). On se gare juste à côté d’un VR du même genre que le nôtre, dans le but de se faire des amis au cas et autant que nous le pouvons, on se fait discrets.

Par ailleurs, qu’y faisons-nous à ce Vista Point? Comme tout le monde, on prend des photos du GG et de la ville sous tous les angles et sous toutes les coutures.

Au matin, nous étions 4 – 5 VR dans le stationnement (c’est rassurant), nous avons passé une nuit bien tranquille, les gens ne se préoccupent pas de nous et… la vie est belle. Selon certains blogues, il semble que nous devons quitter l’endroit avant 8 h. Nous n’avons rien vu à cet effet et nous sommes partis bien après ce temps à deux reprises.

Alors, en cette première journée à San Francisco, l’objectif c’est Alcatraz, cette île — prison si connue. Nous nous dirigeons vers le bureau d’accueil au port et à son stationnement public. 20 US $ pour deux heures, 40 US $ pour six heures. Pas vraiment le choix! Et comme le tuk-tuk prend deux places de long, est-ce que c’est le double du prix? On espère que non… 

Comme nous ne sommes que deux et que le temps est maussade, nous obtenons des billets pour le prochain bateau qui part dans 30 minutes (pensez à réserver en saison). Plutôt que de prendre un tour guidé, nous privilégions l’audioguide. Indispensable pour apprécier la visite et il est offert dans plusieurs langues en entrant dans la prison principale en haut de l’île. 

La visite bien faite et intéressante est racontée par d’ex-prisonniers et d’ex-gardiens. Tout le monde connait ce pénitencier à haute sécurité et ayant fait l’objet de deux films basés sur l’évasion historique de trois détenus qui n’ont jamais été retrouvés. Que sont-ils devenus? God knows! Mais voir ce site si particulier et les ressemblances des lieux (cellules, douches, etc.) est impressionnant et captivant. Bref, la visite vaut le détour.

Malheureusement, nous terminons notre excursion un peu rapidement à cause de la pluie, mais, s’il fait beau, on peut y passer presque la journée et se promener sur l’île et observer sa faune et sa flore abondantes. La visite vaut réellement le prix (environ 40 $ US ch.)… plus le stationnement!

Nous retournons à notre point de vue, il vente et il pleut extrêmement fort sur notre cap de pierre ! Tuk-tuk se fait royalement brasser!

Le lendemain, après quelques courses dans Sausalito (au nord), une visite à la buanderie et un petit tour du quartier, nous nous dirigeons vers un site qui ne fait pas partie des guides touristiques. Et qui plus est, dont nous ne connaissions pas l’existence avant de lire un article sur le sujet par pur hasard la veille.

Il s’agit d’un monument datant de 1971 construit par nul autre qu’Armand Vaillancourt, peintre sculpteur montréalais engagé et très connu. Pour la petite histoire, Vaillancourt avait gagné un concours international organisé par la ville de San Francisco avec son projet de fontaine. Mesurant 61 m de long X 43 m de large X 11 m de haut, son œuvre est située en plein cœur du quartier des affaires. Lors de l’inauguration, il l’avait baptisé, en graffiti, « Québec libre ». Belle polémique à cette époque. Il y a quelques années, la ville l’a asséchée en signe d’appui à la pénurie d’eau en Californie et ne l’a jamais remise en marche depuis. Pour l’heure, elle est barricadée et entourée d’une patinoire avec de la vraie glace et de vrais patins. Impossible d’admirer l’œuvre dans son ensemble. Mais voici.

On ne critique pas l’œuvre, mais ce qu’on peut dire, c’est que c’est du vrai Vaillancourt. Aussi, voici un reportage de Radio-Canada sur l’artiste et cette œuvre alors qu’il avait 85 ans. Saviez-vous que Bono (du groupe U2) a risqué la prison à cause d’un graffiti sur la fontaine? Regardez la vidéo ci-dessous vous saurez tout et connaîtrez un peu plus cet esprit libre.

Après deux jours à la ville, il est temps pour nous de nous diriger à nouveau vers la tranquillité des parcs nationaux de la côte. Mais avant, ouf! La traversée des villes-banlieues au sud comme San Mateo, Cupertino, San Jose, etc., se fait lentement, très lentement! Parfois neuf voies de large dans chaque sens de l’autoroute et c’est le bouchon des deux côtés.  

Avec patience, on finit toujours par en sortir! 😓

Fiche camping – bivouac

Vista Point, San Francisco

San Francisco, Vista Point — Trouvé sur iOverlander et dans tous les blogues, c’est l’endroit par excellence pour dormir gratuitement dans cette grande ville. Il y a toujours d’autres VR pour la nuit, ce qui rassure. Toilettes publiques sur le site.

Si vous avez aimé ce billet, aimer et partagez pour nous aider. Encore mieux, laissez-nous un commentaire. Abonnez-vous à notre blogue pour recevoir nos infolettres par courriel et ne pas louper nos billets.

13 commentaires sur “San Francisco, un pont, une prison et « Le Québec libre »

  1. Très beau blog les amis! Très bien écrit avec un sens du suspense qui nous fait plongé dans l’histoire tout de suite!…Très appréciée, cette visite à SF et à Alcatraz. Merci beaucoup.

    Comme ça, Jean-Pierre se croit (parfois) meilleur que son GPS? Bienvenu dans le club! Moi aussi! Avec l’expérience, notre sens inné de l’orientation et des attrappes nous évite bien des désagréments. Je dis ça comme ça..😂

    Je vais continuer ma visite de votre blog et rattraper l’histoire de votre voyage très bientôt

    Salutations à vous deux

    Patrice

    Aimé par 1 personne

    1. Salut Patrice! Comment ça va?

      Hé oui! il parait que c’est une lubie de beaucoup d’hommes de se croire plus malins que le GPS. L’intelligence artificielle a pourtant déjà fait ses preuves à bien des égards, mais bon… c’est bien de croire qu’elle n’a pas supplanté encore l’être humain dans tous les domaines. lol

      Blague à part, c’est l’fun de te lire. On a jeté un oeil à ton blogue. Il est super et contient de beaux chefs-d’oeuvres. Félicitations! Je serais bien intéressée à assister à l’une de tes conférences éventuellement.

      Au plaisir!

      Dominique… et Jean-Pierre

      J'aime

  2. Bonjour à vous deux,
    Un jour, j’aimerais bien voir San Francisco, Alcatraz, le pont Golden Gates et la fameuse fontaine d’Armand Vaillancourt (et son histoire aussi avec BONO) que je ne connaissais pas. Merci pour l’information et bonne route! Bisous!

    Aimé par 1 personne

    1. C’est effectivement une belle ville à visiter. Quant à la sculpture, c’est vraiment par pur hasard que nous avons découvert cette œuvre. Même si elle ne « brille » pas en ce moment c’est l’fun de voir le fruit de nos artistes à l’étranger. Il faudra que tu y fasses ton tour.

      J'aime

  3. Les photos du pont impressionnent , celles de la prison Alcatraz donnent des frissons et Armand, que dire , il est égal à lui-même. On est chanceux à Longueuil, il a consacré une oeuvre à Michel Chartrand La force ouvrière qui ne laisse personne indifférent , c’est bien du Vaillancourt ! J’avais vu ce reportage. Il s’en amuse bc. Bonne route et à bientôt xx

    Aimé par 1 personne

    1. Oui il est égal à lui-même, et ce n’est pas à plus de 80 ans qu’il changera et c’est tant mieux. Sinon, oui ça fait un peu frissonner de visiter Al Catraz, mais ça vaut vraiment le coup, super visite. Merci et à bientôt!

      J'aime

  4. Alcatraz m’a l’air très intéressant. Je pense qu’ils auraient pu investir un peu plus dans les mannequins représentant les prisonniers endormis. Je soupçonne même les évadés d’avoir utilisé ces mannequins pour simuler leur présence au lit …le réalisme étant étonnant hahaha.!! Non sans blague, San Francisco doit être la ville des gens aux mollets d’acier avec toutes ces côtes. Avez-vous ressenti de petites secousses sismiques ?? C’est bien désolant de voir la fontaine de Vaillancourt sans eau. À vrai dire, je la trouve désolante même avec de l’eau. C’est une question de goût, ça me fait un peu penser à notre fameux cube à Québec …ce qui me laisse sans voix. Sans Francisco m’a l’air cool .

    Aimé par 1 personne

    1. hahaha! je ne sais pas si ce sont les mannequins originaux que les évadés ont utilisés, mais je suis du même avis. Ce ne sont pas les plus réalistes ni les plus jolis. En ce qui concerne les oeuvres, que ce soit le Cube ou la fontaine, bien difficile de ne pas porter de jugement, mais c’est de l’art et que veux-tu ce n’est pas toujours facile de comprendre les artistes. Il faut les laisser triper lol. Au plaisir!

      J'aime

    1. Merci pour ton commentaire, c’est gentil de prendre le temps de nous écrire.

      C’est vrai que c’est une belle ville, nous avons beaucoup aimé ce que nous y avons vu, même si c’est très peu. Facile de reconnaître sa beauté. Par ailleurs, pour notre part, on aime bien être dépaysés par les différences culturelles, ce qui n’arrive pas vraiment dans les villes occidentalisées. Alors nous avons un penchant pour certaines villes d’Amérique du Sud et de l’Asie du Sud-Est. Hanoï au Vietnam par exemple serait sans doute en tête de liste. Mais, San Francisco figurerait sans doute sur celle des plus belles villes modernes.

      J'aime

  5. Merci pour ton commentaire, c’est gentil de prendre le temps de nous écrire.

    C’est vrai que c’est une belle ville, nous avons beaucoup aimé ce que nous y avons vu, même si c’est très peu. Facile de reconnaître sa beauté. Par ailleurs, pour notre part, on aime bien être dépaysés par les différences culturelles, ce qui n’arrive pas vraiment dans les villes occidentalisées. Alors nous avons un penchant pour certaines villes d’Amérique du Sud et de l’Asie du Sud-Est. Hanoï au Vietnam par exemple serait sans doute en tête de liste. Mais, San Francisco figurerait sans doute sur celle des plus belles villes modernes.

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s