Jalama et L.A., étoiles de mer et de cinéma

Californie, Jalama Beach County Park et L.A., du 2 au 6 décembre 2019

Après avoir quitté nos curieux éléphants de mer, nous nous dirigeons encore et toujours vers le sud en direction de Jalama Beach County Park à environ 200 km. La route est belle et on arrête souvent pour le plaisir des yeux. Un peu après Lompoc, on doit prendre une petite route (Jalama Road) d’une vingtaine de kilomètres nous conduisant à cette pointe de terre qui s’avance dans l’océan pacifique. Il est préférable de réserver (en saison surtout) et d’apporter suffisamment d’eau et de nourriture, parce qu’il n’y a rien à partir de Lompoc jusqu’au camping (30 km). Mais le spot en vaut le détour, directement sur la plage comme nous les aimons.

La longue plage qui longe des paysages escarpés ne laisse pas indifférent…

…d’autant plus que la faune aviaire y est omniprésente.

Et une petite série manquée de la Grande aigrette et du Grand Héron bleu en vol, mais tellement de beaux oiseaux qu’on peut bien s’amuser en jouant avec les photos!

Après quelques jours de détente, le mauvais temps nous fait partir encore une fois plus vite que nous l’aurions souhaité. Nous poursuivons notre chemin vers L.A., la cité des anges, jusqu’au Carpinteria State Beach Camping. Près de Santa Barbara, on constate un phénomène nouveau. Le long des plages, il y a une espèce de voie de desserte avec des stationnements pour VR tout le long. Ce n’est pas très sexy comme endroit, mais ça dépanne bien. Le hic, on doit réserver et payer en ligne et ce qui fut impossible à faire. Nous avions des numéros d’emplacements libres (et il y en avait beaucoup), mais peu importe celui qu’on tentait de réserver, le site indiquait non disponible. On a essayé à plusieurs reprises, rien n’y faisait. Aucune possibilité, alors qu’il n’y avait qu’environ 10 % des espaces utilisés. Faudrait que quelqu’un nous explique un jour! Nous avons dû retourner vers le nord pour trouver un camping avec un vrai monsieur en chair et en os à l’entrée.

La journée suivante était consacrée à la visite des studios de Warner Bros. Dominique avait eu la bonne idée de réserver en ligne un tour avec un guide francophone (de gros doutes à cet effet!) et nous avions suffisamment de temps pour nous y rendre. Même si tout le monde vous dit que c’est facile de stationner sur les rues alentour, ne les croyez pas, ce n’est pas évident avec un VR de 24 pieds (26 avec le porte-bagages). Après près d’une heure de recherche, on finit par trouver un stationnement à courte distance de la porte d’entrée # 7 des studios. Selon Maps.me, nous sommes à moins de 500 mètres de la billetterie. Yesss! Notez qu’il est permis de se garer n’importe où gratuitement tout autour de l’immense site de WB qui ne compte pas moins de 110 acres.

Fausse joie, l’entrée n’est pas pour nous et il nous faut faire le tour des studios pour aller à la porte principale, soit près de trois kilomètres. La préposée au stationnement, bien gentille, nous a appelé un taxi et nous sommes arrivés pile-poil pour notre tour privé s.v.p. avec un jeune Français débarqué à L.A. pour travailler dans le domaine du cinéma. Nous retournerons à notre tuk-tuk à pied après notre tour guidé.

On visite d’abord le site en voiturette de golf. Comme dans tout studio de cinéma, on y voit des rues et des bâtiments en trompe-l’œil. La plupart ne sont que des coquilles vides.

Après le tour extérieur, on pénètre dans le bâtiment qui met à l’honneur principalement Batman, Harry Potter, la série Friends et Helen Degeneres.

La section des costumes a été la préférée de Dominique… Des costumes aux imprimés 3D de Aquaman (même si on n’a pas vu le film) valant pour certains des centaines de milliers de dollars à ceux de Harry Potters et de ses amis en passant par A Star is born, Wonder Woman et My Faire Lady. C’est très impressionnant et c’est beau à regarder. Ce sont de vraies œuvres d’art.

Tandis que Jean-Pierre (et aussi Dominique dans une moindre mesure) a apprécié la section des batmobiles surtout celles qui ressemblent à des motos.

Bon, est-ce que les trois heures de visite sur quelques thèmes valent le détour et les 69 $ US? Nous sommes restés sur notre faim. Dominique a beaucoup plus aimé la Cinecitta à Rome beaucoup moins glamour à l’américaine et à la Walt Dysney et qui présente des sujets qui l’interpelaient davantage. Au final, c’est certainement une question de goût, mais, quant à nous, nous passerions notre tour si c’était à refaire.

Pour terminer notre tournée hollywoodienne, nous nous sommes rendus sur Hollywood Boulevard et son Walk of fame avec ses milliers d’étoiles dans le but de trouver celle de Céline. Même si nous avions l’adresse devant laquelle elle est située, nous ne l’avons pas repérée (ne vous fiez pas aux infos dénichées sur Wikipédia). Mais, ô comble de bonheur, Dominique est tombé directement sur celle de Donald Trump. Elle était tellement contente! (Pour ceux qui auraient des doutes, c’t’une blague!).

Nous avons tenté d’aller sur la fameuse colline où l’on voit les lettres de Hollywood, mais impossible de s’arrêter en haut, trop de trafic. Il est aux alentours de 16 h et il faut se trouver un camping pour la nuit. Nous avons fait deux endroits référés par iOverlander, en vain, et avons fini à Annaheim, fatigués et exaspérés par la congestion infernale de cette ville tentaculaire.

Vivement le retour à la nature demain!

Fiche camping – bivouac

Jalama Beach Campground

Californie, Jalama Beach Campground — Superbe camping en bordure de l’océan offrant 107 emplacements dont une dizaine directement sur la plage et 31 ayant tous les services. 35 $ US, +7 $ US pour terrains avec services et 50 $ US pour camper directement sur la plage sans service. Toilettes publiques, les douches payantes (1 $ US/3 minutes) sont correctes. Attention, il y a des perce-oreilles que l’on déteste🤮. Un peu cher, mais nous avons adoré. Belle route de 30 km pour s’y rendre.

Carpinteria State Beach

Californie, Carpinteria State Beach — Bel emplacement sur le bord de l’océan 45 $ US sans aucun service. 70 places environ. Toilettes publiques et douches payantes. OK sans plus, mais mieux que les emplacements le long de l’océan que l’on doit réserver et payer en ligne (ceux dont on parle plus haut à 36 $ US + 5 $ US la réservation en ligne). Aucun service, toilettes sèches seulement.

Anaheim Harbor RV Park

Californie, L.A., Anaheim Harbor RV Park — Grand stationnement asphalté pour VR cordés les uns sur les autres. Beaucoup de permanents, Buanderie $, toilettes et douches gratuites vraiment propres. Très cher, 75 $ US avec tous les services sur chacun des emplacements y compris le vide sanitaire. Près d’un gros boulevard horrible et bruyant. Aucun attrait en ce qui nous concerne, mais solution intéressante pour ceux qui vont à Disney, car très près.

Si vous avez aimé ce billet, aimer et partagez pour nous aider. Encore mieux, laissez-nous un commentaire. Abonnez-vous à notre blogue pour recevoir nos infolettres par courriel et ne pas louper nos billets.

6 commentaires sur “Jalama et L.A., étoiles de mer et de cinéma

  1. Les photos sont toujours très belles. J’ai beaucoup aimé tous des oiseaux de plage…petits et grands et dans tes paysages,tes 2 photos format panoramique . Le tour des studios fait u peu musée .Moi, j’aurais trippé avoir eu un accès aux tournages extérieurs en cours pour voir l’effervescence, les roulottes des vedettes et des fois des gens très connu 🙂 . ..mais ce ne sera jamais autorisé au grand public. J’aimerais bien voir l’étoile de Trump s’user vive vite à cause de nombreux piétinements.

    J'aime

  2. On dirait bien que le Star System ce n’est pas pour vous , mais quand même il y a toujours quelque chose qui fait la différence pour l’un et pour l’autre et c’est heureux. On peut dire que c’est une ville pas ordinaire ! J’ai bien aimé la partie des costumes , génial tout ce travail . Et que dire des étoiles , t’es pas mal chanceuse Dominique d’avoir trouver celle de tu sais qui … (vaut mieux taire le nom comme Lord Voldemort dans Harry Potter ) . C’est vrai que la nature réconcilie avec le pays. La p’tite volée d’oiseaux de rivage est magnifique , surtout les petits pluviers … t’as réussi de beaux clichés Do.
    On vous embrasse xx

    Aimé par 1 personne

    1. Faut croire que la couture est dans nos gènes de Tremblay ou de Lavoie ou des deux. Les beaux tissus on aime ça et on est pas pire dans la création itou. En tout cas, je suis quand même contente d’avoir vu cette partie des studios. Sinon, effectivement, on est plutôt du genre nature que star system, mais on est ouverts sur tout malgré tout. Merci pour les photos, je suis assez contente du résultat malgré que ce ne soit pas ma spécialité. On vous embrasse fort aussi.

      Aimé par 1 personne

  3. Encore de très beaux moments. Les photos de votre camping près de la mer sont magnifiques les amis. Bravo!

    Et peut-être que si vous revenez revisiter le Walk of Fame dans quelques mois, son étoile aura enflée au point de déplacer les autres? Qui sait. C’tune joke! (sic) Bon voyage à vous deux. Patrice

    J'aime

  4. Encore de très beaux moments. Les photos de votre camping près de la mer sont magnifiques les amis. Bravo!

    Et peut-être que si vous revenez revisiter le Walk of Fame dans quelques mois, son étoile aura enflée au point de déplacer les autres? Qui sait. C’tune joke! (sic) Bon voyage à vous deux. Patrice

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s