Bella Tenacatita!

Tenacatita, du 3 au 13 février 2020

Notre nuit de sommeil au camping de Puerto Vallarta s’est avérée assez mouvementée puisqu’il a plu et venté une bonne partie de la nuit. Ce n’est pas grave, notre tuk-tuk resplendit de propreté, le frigidaire et le garde-manger sont pleins et nous partons vers le sud (par la route 200) avec l’objectif de nous rendre dans la région de Manzanillo, soit à environ 275 km. Nous nous proposons quelques jours de repos (ben oui encore!) sur la plage avant de nous diriger vers le centre du pays. Un planning assez bien rempli de visites de sites archéologiques, de la réserve de la biosphère du papillon monarque et ensuite de la ville de Mexico nous attend.

La pluie qui persiste rend la conduite désagréable bien que la route soit correcte. Environ 200 km plus loin, mais près de quatre heures plus tard, on commence à chercher un endroit pour la nuit. Les deux ou trois campings identifiés au préalable dans la région de Perula ne nous disent rien une fois sur place. Oui ils longent le bord de l’eau, mais les emplacements pour se garer ne donnent pas du tout sur la plage en plus d’être tassés les uns sur les autres. Ce qui ne nous plaît vraiment pas. Un peu débinés, nous fouillons à nouveau sur iOverlander et environ 60 km plus loin, il y a une autre baie avec un bivouac possible à la plage de Tenacatita ou encore des RV Parks dans les villages de La Manzanilla et de Melaque. Nous nous y rendons.  

On arrive à l’emplacement, il y a un restaurant, des tables et des chaises sur la plage inoccupés à cause de la pluie ambiante et plusieurs maisons/hôtels qui ont l’air abandonnés. On s’approche d’un groupe de cinq ou six gardiens de sécurité (armés) sous un abri pour leur demander si nous pouvons nous poser là pour la nuit et si c’est sécuritaire. ¡No problema!

Mais plutôt que de s’installer sur le stationnement comme indiqué dans les commentaires sur iOverlander, nous décidons que le long de la plage avec la porte de côté donnant directement sur le sable est un meilleur choix pour l’instant. « On verra demain! » 

Nous y resterons pendant 10 jours…

Et bien oui, nous nous y sentions tellement bien que c’était impossible pour nous de partir! Il s’agit d’une longue plage d’environ deux kilomètres où il n’y a personne ou presque. Le coin le plus achalandé est composé du seul restaurant de l’endroit qui, en plus de sa salle à manger, dessert les quelques opérateurs de « services à la plage » (chaises, parasols, tables). Bien installés entre les deux derniers pour commencer, nous souhaitions quand même que le spot juste à côté se libère. Et c’est ce qui est arrivé plus tard au cours du séjour, seulement dommage que les campeurs précédents n’ont pas laissé l’endroit propre.

Pour le reste, il y a bien cinq ou six bâtiments qui ressemblent à des petits hôtels, mais qui sont abandonnés depuis une dizaine d’années. Il semblerait qu’un résident de la région revendiquerait la propriété de l’ensemble du territoire. Il aurait mis tout le monde à la porte, brulé les bâtisses et installé des gardes de sécurité pour contrôler l’accès.

Certains campeurs (Canadiens et Américains) rencontrés se sont « quasi approprié » des terrains, y ont construit des plateformes et de grands palapas qu’ils utilisent comme coin repas et pour se prélasser bien à l’abri des rayons du soleil. Les VR ne servant qu’à dormir. Ils y passent l’hiver, et ce, depuis plusieurs années, sans rien payer. Et même s’il n’y a personne dans les emplacements, on ne peut pas vraiment s’y installer, car les autres voisins surveillent. C’est un peu aberrant, d’autant plus qu’ils occupent la plus belle partie de l’endroit, à l’extrémité de la baie.

Heureusement, il est possible de trouver un spot et une chose est certaine, c’est beau et tranquille et ça, on aime beaucoup!

Il y a bien quelques touristes, peu nombreux, qui débarquent tous les jours. Ils viennent en autobus ou en auto des villages de La Manzanilla ou de Melaque. Ils passent une partie de la journée et occupent des places chez les « opérateurs de chaises » et repartent assez tôt vers 15 h. À 17 h, tout ferme.

L’orientation idéale est-ouest de la plage constitue une autre belle particularité de l’endroit. Cela permet de profiter à la fois des levers et des couchers de soleil.

Mer chaude, berge très propre et peu de vagues, ça frôle la perfection. Très souvent, on y observe des dauphins très près du bord, c’est vraiment magique. Et un peu plus loin de l’autre côté d’un petit cap, il y a une deuxième plage plutôt pierreuse, mais remplie de coraux (malheureusement très endommagés) et qui dit coraux, dit beaux poissons. Alors, snorkelling à volonté, et nous en avons profité au max. Sinon, la marée basse laisse une immense mare résiduelle et la possibilité d’observer la vie marine sous un angle différent.

Pour les besoins de base, l’opératrice située près de nous nous fournissait l’eau douce (mais non potable) pour la douche et les toilettes, un livreur d’eau potable passait tous les jours et nous allions au village de Melaque (30 km) pour les vidanges et le ravitaillement en nourriture.

Inutile de vous dire que ce fut un séjour vraiment parfait pour nous. Nous y serions restés encore longtemps, mais comme nous devions être à Cancún trois semaines plus tard et que plusieurs sites sont à découvrir entre ces deux points, il nous fallait aller de l’avant. Déjà, nous avions étiré la sauce de plusieurs jours en nous obligeant à revoir notre planning, mais qu’à cela ne tienne! Il faut faire des choix. Et nous nous disons qu’il serait vraiment agréable d’y revenir pour y séjourner un bon bout de temps. Dans notre bucket list…

Si vous avez aimé ce billet, aimer et partagez pour nous aider. Encore mieux, laissez-nous un commentaire. Abonnez-vous à notre blogue pour recevoir nos infolettres par courriel et ne pas louper nos billets.

7 commentaires sur “Bella Tenacatita!

    1. oui bien chanceux, mais la chance serait encore plus grande si on pouvait y être en ce moment 😉 Un jour la vie reprendra son cours et on pourra découvrir de beaux petits spots comme celui-ci. Désolée, petite déprime aujourd’hui 🤣😭

      J'aime

Répondre à Un tuk-tuk pour deux Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s