Dans notre petit village de la Petite-Rivière-Saint-François

Depuis juin 2017, quand nous ne sommes pas en voyage, nous résidons dans la plus belle région du Québec ;-), Charlevoix. Plus précisément, c’est la petite municipalité d’à peine 800 habitants de la Petite-Rivière-Saint-François, qui, entre monts et marées, nous en met plein la vue tous les jours, quelque soit l’heure ou la saison. Et en ce moment, Dame nature étend son manteau blanc partout et jusqu’au bout du fleuve!

prstf-hiver.jpg

« Pays de mes parents, je crois que j’y ai passé les moindres vacances de mon enfance. Nous y avions un minuscule chalet et nous nous y entassions toute la famille (7 enfants, les parents, le chien et souvent les chums des deux plus vieilles.) Mais nous y étions tellement heureux!

Chaque mois de mai, à la fête de Dollars (premier week-end de trois jours de l’année), marquait le début de la saison de chalets. Nous allions enfin revoir nos amis et ce serait une enfilade de feux de camps, de chansons et de musiciens, d’aurores boréales (en août), de baignades dans le fleuve au gré des marées ou de batailles dans la vase, de chasse aux couleuvres et aux grenouilles dans la montagne, de pièces de théâtre dans le vieux théâtre de la grange à Lin, sans oublier la cueillette de pommes, de bleuets et de framboises sauvages, les tournois de pichenottes, les toasts de cretons sur le poêle à bois bien écrasées, les soirées de pêches à l’éperlan au bout du quai et aussi mes premières histoires de coeur!

Nous passions, ma soeur Fabienne, mon frère le plus jeune François, ma mère et moi tout l’été dans ce petit village qui ne figurait même pas sur les cartes à cette époque. Les autres membres de la famille venaient, selon leur bon vouloir ou leur capacité de se transporter, nous rejoindre les week-ends et durant leurs vacances. Mon père aussi, et pour lui c’était tous les week-ends sans exception et tout le mois d’août avec nous. On aimait beaucoup lorsqu’il arrivait le vendredi soir avec ses sacs d’épicerie pleins de gâteries.

Et c’était aussi la tristesse le week-end de l’Action de Grâce (dernier long week-end avant l’hiver), car c’était la fin de la saison du chalet et l’au revoir jusqu’au printemps suivant.

Ça fait quand même bizarre de penser qu’aujourd’hui à plus de cinquante ans, c’est ici que je vis. » (Dominique)

Puisqu’il s’agit d’un endroit tellement magnifique qui n’a rien à envier à bien d’autres sur la planète, Un tuk-tuk pour deux a pensé faire des billets ici et là sur notre petit village et sur Charlevoix dans son ensemble. Nous vous parlerons des nombreuses activités à faire dans le coin et nous tenterons de vous émerveiller avec nos photos.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En attendant notre premier billet, nous vous invitons à voir ou à revoir nos publications blancrose et bleu qui donnent un mince aperçu de nos couchers de soleil en été.

Au plaisir!

 

 

 

 

8 réflexions sur “Dans notre petit village de la Petite-Rivière-Saint-François

  1. Le plus beau des villages ! Très bon début . On attend la suite …
    Moi, mon amour et ma petite famille avons un parti pris pour ce coin de pays !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s