La raquette, idéale pour les journées frisquettes

Cet hiver, nous nous sommes mis à la raquette. C’est facile, ça travaille le cardio et l’endurance et ça permet de prendre de grands bols d’air frais. Et devinez quel endroit au Québec peut nous offrir les plus beaux sentiers pour en faire? Hé oui! Encore une fois, Charlevoix. Non non, nous n’avons aucun parti pris;-)

Sérieusement, il y a peu d’endroits au Québec qui peuvent nous donner la chance de randonner dans la montagne tout en ayant une vue sur le majestueux Saint-Laurent. D’accord, on arrête la vantardise, mais sincèrement, nous voulons vous parler d’un endroit vraiment agréable pour faire une belle balade de quelques heures en raquette et c’est tout près de chez nous.

Bien sûr, toute la région de Charlevoix regorge de magnifiques sentiers de tous les niveaux dont plusieurs sont situés à La Petite-Rivière-Saint-François. Par exemple, la Corporation Sentier des caps de Charlevoix qui est à l’origine des premières descentes de ski de la montagne que l’on connaît aujourd’hui sous le nom Le Massif de Charlevoix offre une belle diversité de sentiers de ski de fond, de randonnées pédestres et de raquettes en plus de sa piste exclusive au ski de patin. La corporation offre aussi des refuges, des campings, de la location d’équipement et le transport de vos sacs à dos si vous le désirez.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sentier L’ancestral (Sentier des caps de Charlevoix).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Sentier L’ancestral (Sentier des caps de Charlevoix)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Une belle nouvelle option se présentera à compter de décembre 2018. Le Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie sera dorénavant ouvert à l’année. Permettant ainsi la pratique de sports d’hiver tels la raquette, le ski Hok et la randonnée. On pourra même y faire une croisière sur neige dans une navette chenillée, du patinage sur la Rivière-Malbaie et de l’escalade de glace. On a bien hâte de voir ça.

Mais notre sentier préféré pour une petite balade, ni trop dure ni trop facile, est un secret bien gardé situé au Massif et il porte bien son nom, La promenade. Nous en profitons toute l’année, mais très sincèrement, en hiver avec un épais tapis blanc, il est féérique.

raquette-38.jpg

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

raquette-16

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Un beau 7,6 km aller-retour dans une forêt d’érables, de bouleaux et de conifères. Les seuls êtres vivants que vous risquez de croiser sont des petits écureuils ou des oiseaux. Si vous êtes vraiment chanceux vous croiserez un orignal, un chevreuil ou, qui sait, un lynx. Sinon, vous pourrez vous contenter de déterminer à quel animal appartiennent les traces tout au long de la randonnée. En été, surtout au mois d’août, période où le bleuet sauvage est à point, il est possible d’y rencontrer un ours, ce que nous ne vous souhaitons pas évidemment.

raquette-32.jpg

Les traces d’un chevreuil probablement

Le sentier de niveau intermédiaire, a un beau dénivelé qui permet de développer son endurance et de faire travailler son cardio, mais rassurez-vous il est accessible à tous. Il s’agit juste d’y aller à son rythme. Sur le panneau de signalisation, il est mentionné que le trajet prend de 3 à 4 heures aller-retour. Nous le faisons en 2 h 15 – 2 h 30 en été et en automne. C’est à peu près la même chose en raquette, sauf si le sentier n’est pas ouvert, ce qui arrive nécessairement s’il y a eu une bordée de neige dans jours précédents. Notre dernier essai nous a pris un peu plus de 3 heures, il avait neigé la veille. Ce fut assez ardu et ça nous a pris beaucoup de volonté rien que pour faire l’aller qui est montant, mais cela en valait tellement la peine.

raquette.jpg

La Promenade est le sentier identifié en jaune. Ce panneau de signalisation se trouve environ au 2/3 du sentier.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

raquette-22

Lorsqu’on arrive aux Portes de Saint-Pierre, on sait que le but n’est pas très loin

On ne vous a pas encore mentionné qu’au bout du sentier il y a une pinède qui offre une vue en plongée assez incroyable sur le fleuve et sur les montagnes laurentiennes alentour. C’est une belle récompense, n’en doutez pas!

raquette-5

C’est l’arrivée au belvédère dans la pinède

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Aperçu de la vue sur le fleuve de la pinède. On ne vous dévoile pas tout.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Moment de contemplation et petite pause dans la pinède avant de rebrousser chemin

raquette-2

crédit photo : S. Tremblay

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

En conclusion, la raquette, surtout quand il vient de tomber un 25-30 centimètres de neige fraîche et qu’il n’y a personne qui est passé avant nous, nous permet de dire, encore une fois « Maudit que c’est beau! »

On a beau aller ailleurs pour voir de nouveaux paysages et s’émerveiller, mais on trouve aussi des paysages magnifiques chez nous, dans notre cour. C’est à nous d’en profiter!

Maudit que c’est beau Charlevoix!

4 réflexions sur “La raquette, idéale pour les journées frisquettes

  1. Bonjour à vous deux,
    Merci pour les informations et les magnifiques photos. Ça donne vraiment le goût d’aller passer quelques jours dans Charlevoix.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s